Kasaï : recrudescence des violences  sexuelles dans l’espace Kasaï (association)

Une recrudescence des violences sexuelles et celles basées sur le genre (VBG) se constate actuellement dans l’espace Kasaï, dans le centre de la République démocratique.

« Les violences sexuelles et celles basées sur le genre ont atteit un niveau alarmant dans l’espace Kasai ces derniers temps.  Une femme mariée a été amputée de son bras à coup de machette par un homme qui tentait de la violer dans le territoire de Kazumba », a déclaré Nathalie Kambala Luse directrice pays de l’ONG Femmes main dans la main pour le développement intégral (FMMDI).

« Une petite fille de 5 ans a été violée par un homme de 25 ans à Demba, le 30 janvier dernier. Une petite innocente sans voix pour crier, sans force pour se défendre, c’est méchant », a encore dit Mme Kambala.

Quelques jours avant à Kananga, dans la province voisine du Kasai central, un homme  s’en est pris à sa fille, sa femme et sa mère biologique, allant jusqu’à déshabiller sa propre mère, révèle la directrice de l’ONG. Des humiliations qui ne peuvent être tolérées plus longtemps.

Face à cette situation insoutenable, Nathalie Kambala lance un appel vibrant pour que cesse ce fléau.

A la fin de l’année 2023 et le début de l’année 2024, l’espace Kasaï Central a enregistré plusieurs cas de VBG.