APK : Une somme de 301.080 USD attendue avant la session extraordinaire inaugurale de l’assemblée provinciale de Kinshasa

Après l’ouverture de la session inaugurale de l’Assemblée Nationale qui a eu lieu ce lundi 29 janvier de l’année en cours, et Conformément aux dispositions de l’article 15 de la Loi n°08/012 du 31 juillet 2008, portant principes fondamentaux relatifs à la libre administration des provinces, les députés provisoirement élus sont invités à prendre part à la séance d’ouverture de la session extraordinaire du début de la législature 2024-2028 qui aura lieu le 05 février au siège de l’organe délibérant.

En effet, cette institution requiert une somme de 301.080 USD (trois cent un milles quatre-vingt dollars américains) pour l’organisation de sa session extraordinaire inaugurale.

Consacrée à la mise en place du bureau provisoire et à la validation du pouvoir des députés provinciaux, cette séance sera, comme celle de l’assemblée nationale présidée par le Secrétaire général de l’Assemblée provinciale de Kinshasa et ce, selon l’article 12 du Règlement intérieur.

Un règlement d’ordre intérieur sera élaboré par le bureau provisoire, puis s’en suivra l’élection et l’installation du Bureau définitif.

En outre, beaucoup estiment qu’il y a un paradoxe à ce stade d’autant plus que, le secrétaire général de l’Assemblée Provinciale de Kinshasa (APK) a informé à Gentiny Ngobila Mbaka, alors restitué dans ses fonctions de patron de la ville de Kinshasa les dépenses qui sont évaluées à un montant de 301.080 USD, alors que le président de l’Assemblée provinciale de Kinshasa a interdit à ce gouverneur d’engager financièrement la ville de Kinshasa, wait and see dit-on.

DIASILUA COVILHO MESHACK