Conflit israël-palestine :  » Il n’y aura Pas de cessez-le-feu sans rendre les ravisseurs », déclare Benjamin Netanyahu

C’est dans une vidéo rendue virale sur les réseaux sociaux officiels du premier ministre israelien, qu’il a annoncé ce dimanche 5 novembre dans un aéroport militaire avec la plus grande fermeté que son armée n’envisage à aucun cas, ni maintenant ni plus tard un cessez-le-feu.

Malgré plusieurs appels de la Communauté internationale, les autorités de l’état hébreux ne veulent même pas entendre parler d’une trêve, ni des corridors humanitaires, elles condamnent également la desserte de la bande de Gaza en carburant, par contre Israél ne jure que par la libération de ses otages.

Entre temps des intenses bombardements se poursuivent toujours, des résidences de familles aux camps de réfugiés, tout en passant par des écoles et hôpitaux tous ciblés, car il faut détruire complètement le Hamas, a fait savoir le chef du parti national conservateurde la droite israélienne.

Une ambulance transportant des civils a été pris pour cible la semaine passée, faisant des morts et plusieurs blessés, les autorités israéliennes ont dit avoir ciblé cette ambulance car elle transportait des armes pour le groupe terroriste, information démentie par le Hamas.

Diasilua Covilho Meshack