France – Le ministre de la Justice française Eric Dupond-Moretti est accusé d’avoir profité de sa fonction.

Le procès du garde des sceaux s’ouvre ce lundi 6 novembre 2023 devant la Cour de justice de la République.

Le ministre de la justice Eric Dupond-Moretti est accusé d’avoir profité de sa fonction pour obtenir des sanctions infondées contre des magistrats qui enquêtaient sur ses clients et amis.


Une première pour un ministre en exercice devant cette juridiction d’exception, créée spécialement afin de juger les membres du gouvernement français pour les crimes et délits commis dans l’exercice de leurs fonctions.

Célèbre avocat pénaliste devenu ministre de la justice le 6 juillet 2020, M. Dupond-Moretti doit y répondre d’accusations de prises illégales d’intérêts formulées par les magistrats de la commission d’instruction de la CJR, à la suite d’une longue enquête.

Il est accusé d’avoir tenté d’obtenir des sanctions disciplinaires contre quatre magistrats qui avaient enquêté sur ses clients ou ses proches dans deux affaires distinctes, utilisant à son avantage sa fonction ministérielle.