Fraude Électorale : Plusieurs personnalités publiques reprises sur la liste noire, Ngobila et Mbuta Muntu de l’ACP protestent déjà

Constat amère, après l’invalidation de plusieurs candidats par la centrale électorale de la course à la députation nationale et provinciale, plusieurs personnalités publiques qui, devraient à priori servir d’exemple dans la gouvernance et la gestion de la chose publique sont dans les antivaleurs.

C’est le cas de la Professeure, ministre déléguée près le Président de la République Manuanina Kiumba Nana de l’union pour la démocratie et le progrès social de Tshisekedi, invalidée des législatives pour fraude, corruption, vandalisme de matériel électoral, incitation à la violence et détention illégale des dispositifs électroniques de vote, de quoi amener la population congolaise toute entière à s’inquiéter des résultats provisoires.

C’est aussi le cas pour le Gouverneur de la ville province de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka éjecté de sa candidature pour fraude, vandalisme du matériel électoral, ainsi que détention illégale des dispositifs électroniques de vote, Ainsi que Boshab Evariste et tant d’autres personnalités politiques dont la liste est non exhaustive et qui sont disqualifiés pour les mêmes motifs.

En outre, Gentiny Ngobila et Charles Mbunta Muntu protestent déjà ce samedi 06 janvier cette décision rendue par la ceni, du fait que, le vice premier ministre ministre de l’intérieur et sécurité Peter Kazadi et le secrétaire général du parti politique du président de la république (UDPS) Augustin Kabuya ne sont pas repris sur cette liste, alors qu’ils ont aussi, d’après l’ACP de Ngobila d’une manière où d’une autre organiser directement la fraude non seulementen en leur faveur, mais aussi en faveur du Président Félix AntoineTshisekedi, ils ont aussi vandalisé le matériel électoral, sans oublier que ces deux étaient aussi en possession illégale des dispositifs électroniques de vote.

DIASILUA COVILHO MESHACK