Hamas- Israël : Déjà Plus de 7000 morts enregistrés

Après des longues séries de bombardements qui durent depuis plusieurs semaines,  l’armée israélienne continue de pilonner le Gaza ce mercredi 25 octobre avec des lourdes frappes ciblées.

Le nord et le sud du gaza ont été a nouveau frappés, le bilan fait état des immeubles détruits, des blessés et morts se comptent par centaines et milliers jour comme nuit, des jeunes, vieux, enfants voir même des bébés sont tués. des hôpitaux à l’arrêt suite au manque d’énergie.

Malgré des appels de l’union européenne et plusieurs efforts diplomatiques pour créer des corridors humanitaires et un cessez-le-feu pour faciliter l’aide humanitaire venu dans le monde entier pour aider les gazaouis, les représailles de l’incursion sur le sol de l’état hébreux par le Hamas le 7 octobre dernier continuent toujours de faire parler le monde entier.

Certaines sources indiquent que les dirigeants israéliens refusent ce cessez-le-feu car les terroristes du Hamas en profiteront pour se réarmer, se réorganiser et entamer une contre-offensive.

Des stations d’essence en rupture de stock, Israël refuse  toujours que la bande de Gaza soit desservi en carburant car ces derniers l’utiliseront pour mener des actions terroristes.

La seule aide imminente qui est en vue  est un bateau hôpital envoyé par la France avec des hôpitaux et des lits opératoires et certains produits médicaux de premiers secours à bord, qui doit accoster d’abord en Égypte.

Il sied de rappeler que plusieurs opérations militaires sont toujours en cours, l’Israël de son côté aussi enregistre plusieurs centaines de morts, et compte au sein de son armée plusieurs centaines de milliers de réservistes, la plupart de civils aussi sont déjà en possession d’armes à feu, question de légitime défense.

Diasilua Covilho Meshack