Investiture en RDC: Le Président Réélu Félix Antoine Tshisekedi prête Solennellement Serment

Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, après avoir été proclamé président par la CENI et la cour constitutionnelle, a officiellement repris les fonctions du président de la république démocratique du Congo ce samedi 20 décembre à kinshasa, au stade des Martyrs de la Pentecôte lors de la cérémonie de son investiture.

La cérémonie riche en couleurs a eu lieu devant plusieurs autres chefs d’état et leurs épouses tels que Denis sassou-Nguesso du congo Brazzaville, joão Lourenço de la République d’Angola, Cyril ramaphosa de l’Afrique du sud, Mahamat Idriss Déby du Tchad, mais aussi des autorités civiles et militaires, des magistrats, des membres de gouvernement et du corps diplomatique, le Premier ministre congolais, les présidents de l’Assemblée Nationale et du Sénat.

Proclamé définitivement président de la république démocratique du Congo
par le président de la cour constitutionnelle, Félix Tshisekedi a prêté son serment en ces mots : « Moi Félix-Antoine Tshilombo, élu Président de la République Démocratique du Congo, je jure solennellement devant Dieu et la nation d’observer et de défendre la Constitution et les lois de la République, de maintenir son indépendance et l’intégrité de son territoire, de sauvegarder l’unité nationale, de ne me laisser guider que par l’intérêt général et le respect des droits de la personne humaine, de consacrer toutes mes forces à la promotion du bien commun et de la paix, de remplir loyalement et en fidèle serviteur du peuple les hautes fonctions qui me sont confiées ».

L’absence de l’ex président de la république Joseph Kabila kabange était remarquable, son équipe de communication avait, à travers un communiqué souligné que ce dernier séjournait en Afrique du Sud pour des raisons scientifiques.

À la fin de la prestation de serment, la cour avait pris acte et avait félicité le président pour sa réélection et sa prestation de serment, et lui avait remis le drapeau, un exemplaire de la constitution et quelques attributs du pouvoir.
Les chefs coutumiers lui ont également remis les attributs du pouvoir traditionnel et la peau de léopard, s’en est suivi les quelques vingt-et-un coups de canon, puis le discours du Président de la République à la nation comme prévu.

Pour rappel, jeudi 24 janvier 2019 le congo avait connu pour sa toute première fois depuis son accession a l’indépendance la passation pacifique du pouvoir entre le président sortant Joseph Kabila du FCC, et l’actuel président Félix Antoine Tshisekedi opposant de l’UDPS qui était déclaré vainqueur de la présidentielle du 30 décembre 2018, une transition historique.

DIASILUA COVILHO MESHACK