25 inciviques présumés « Kuluna » appréhendés par la police à Lemba

 25 inciviques présumés ‘‘Kuluna’’ ont été appréhendés, vendredi, au terme d’une opération spéciale menée par la police de la commune de Lemba, au sud de Kinshasa, en République démocratique du Congo.

 « C’est depuis 6 h du matin que nous étions sur le terrain pour traquer tous les inciviques qui dérangent la quiétude de la population. Au terme de notre opération spéciale  dénommée zéro Kuluna à Lemba, approuvée par le général de la police, le commandant   de districts de Mont- Amba,  nous en avons appréhendés 25 », a déclaré Désiré Kuzandu commandant second de Lemba ops.

Ces délinquants déjà fichiers pour certains étaient en cavales après avoir commis des forfaits dans les communes voisines, avant de trouver refuges auprès de leurs complices ou membres de famille à Lemba.

 « Les personnes que nous avons interpellées sont les vrais délinquants qui proviennent de différentes communes pour venir opérer et salir la réputation de  la commune de Lemba.  Nous allons travailler nuits et jours pour avoir dans nos filets tous ceux qui terrorisent les habitants de notre municipalité,  en poursuivant cette opération », a-t-il ajouté.

 Le commandant second de Lemba a invité la population et les notables de tous les quartiers de Lemba à dénoncer tous les jeunes qui s’adonnent au banditisme urbain afin de mettre fin à ce phénomène qu’il a qualifié de gangrène.

 « Nous sommes déterminés à mettre un terme à l’insécurité à Lemba, nous demandons à la population de nous faire confiance en dénonçant ces inciviques afin de résoudre ce problème qui constitue une gangrène au sein de notre société », a-t-il conclu.

Par ailleurs, la population  de la commune de Lemba s’est dit satisfaite de la manière dont cette opération spéciale a été menée, ciblant 5 quartiers notamment, Kimpwaza, Masano, Molo, Mpada et Mandradele.

« J’étais victime d’agression hier pendant la journée  par les mêmes Kuluna,  ils m’avaient pris mon sac  et de l’argent et aujourd’hui je vois qu’ils sont entre les mains de la police, j’en suis vraiment satisfait.  Que les autorités ne les relâchent pas  parce qu’il nous font souffrir », a dit Christelle Elombe, habitant  du quartier Mandradele à Lemba « Je suis très contente, car justice sera faite, mon enfant a aujourd’hui une cicatrice au visage à cause de ces Kuluna qui l’avaient agressé le soir il y’ a quelques semaines pour lui ravir ses biens », a pour sa part renchéri Arlette  Tumba du quartier Molo.

Le bourgmestre de la commune de Lemba a loué la bravoure des  agents de l’ordre de sa juridiction pour le travail abattu et a promis à ses administrés de tout mettre en œuvre pour que ces délinquants soient déférés devant la justice.

Les forces de police affectées à la commune de Lemba ont opéré avec les éléments de la police de la commune voisine de Ngaba où 8 autres présumés Kuluna ont été interpellés. 

 Toutes ces personnes seront acheminées à la cour militaire de Kinshasa/Matete.

 Le banditisme urbain  communément appelé «Phénomène kuluna» sera désormais jugé à la cour militaire de Kinshasa/Matete, sur  décision du nouvel Auditeur militaire supérieur près cette juridiction, tel qu’exprimé, jeudi, dans un entretien avec la presse, deux mois après sa prise des fonctions en fin d’année 2023. 

Source ACP/