KINSHASA-ASSAINISSEMENT : Les Jeunes Courageux de Binza-Delvaux toujours dans la Lutte Contre l’Insalubrité

L’association sans but lucratif dénommée « Jeunes courageux de Binza-Delvaux » a réalisé des sérieux travaux d’assainissement ce Dimanche 05 novembre sur la route principale de maternité , pour acheminer sur le virage de l’avenue Lisala, qui mène vers Laloux.

C’est depuis 07h du matin que ces jeunes conscients et courageux, comme l’indique le nom de leur ASBL ont pris les outils de travail à la main, malgré les obstacles des intempéries notamment madame la pluie qui avait presque voulue s’inviter au rendez-vous de ce matin dominical, ils ont poursuivi leur bonhomme de chemin.


Munis de leurs pelles, bêches, râteaux, ballets, brosses, pioches, et autres accessoires de travail acquis sur leur propre fond, ils ont commencé par déboucher les caniveaux de l’avenue Makasila, en passant par l’avenue Budjala pour acheminer sur l’avenue Lisala.


En effet, tous les caniveaux de ces avenues étaient dans un état de délabrement tellement avancé, c’est-à-dire bouchés, ne permettant pas ainsi à l’eau de suive son parcours normal, conséquence les avenues Boende situé juste après l’avenue Lisala et certaines avenues de Laloux dont l’avenue présidence se retrouvent souvent devant un grand danger, celui de la provocation d’une imminente tête d’érosion.


Mais juste après cette activité combien louable et salvatrice, l’eau a repris son passage normal le long de ces caniveaux.


Émues et satisfaites, certaines vendeuses de ce coin ne sont pas resté indifférentes
« Nous sommes très étonnées de voir des jeunes réaliser ce genre d’activités sans pour autant être payé, cela prouve à suffisance qu’il y a encore des jeunes qui ont la conscience dans la ville de Kinshasa, car certains se laissent facilement emporter par des antivaleurs, mais coup de chapeau aux jeunes courageux, et puissent les autorités tant politiques qu’administratives les accompagner sur tous les plans », a fait savoir Maman Chouchouna, vendeuse des légumes sur l’avenue Makasila.

Ces jeunes ont effectué cette activité dans le cadre d’une communication environnementale, tout en sensibilisant les mamans particulièrement et toute personne qui entreprend une activité sur le trottoir de la route de maternité en général afin d’avoir une notion essentielle sur la gestion des déchets, Interrogé sur la question, le président et coordonnateur temporaire des jeunes Courageux Christan Mocristo Wasewa à livré ces impressions au média CoinCongo présent lors de la réalisation de ces travaux :


« Premièrement, <Jeunes courageux> est une association qui compte plusieurs jeunes intellectuels et conscients, par la conscience nous entendons le développement de notre quartier par le changement de mentalité de ses habitants, bien que nous ne sommes pas assez équipés, mais nous faisons ce qu’il faut, avec justement les moyens de bord, nous avions en amont introduit une lettre aux autorités qui nous ont juste accompagnés en aval sur le plan administratif en nous remettant seulement un Ordre de Mission », a-t-il fait remarqué, avant de conclure :

« Nous ne mendions ni ne quémandons, mais toute aide ou subvention sera la bienvenue, l’autorité doit nous accompagner en nous dotant des outils de travail par exemple, ce qui serait la moindre de chose ce n’est pas trop demander nous pensons, nous lançons seulement un appel car ces genres d’actions doivent être réalisées de manière permanent, chaque premier dimanche du mois par exemple ».

Il sied de noter que cette ASBL n’est, pour le moment soutenue par aucun mouvement politique, ni dotée d’une personnalité juridique, c’est la conscience et le côté intellectuel de ces jeunes qui les motivent, toute subvention significative dans la perspective d’assainir le Quartier Binza en particulier, et la commune de Ngaliema en général est donc la Bienvenue.

DIASILUA COVILHO MESHACK, Journaliste Reporter