Kongo central : hausse de prix des cossettes de manioc

Le prix d’une cossette de manioc vient de connaître une hausse vertigineuse dans les marchés municipaux de la ville de Matadi, dans l’ouest de la République démocratique du Congo, selon quelques vendeuses rencontrées.

Selon ces vendeuses, « ce produit de première nécessité qui se négociait à 17. 500fc le bassin est passé actuellement à 22.000fc 15. 000 fc », a fait savoir une vendeuse du marché

Pour la vendeuse , « cette hausse est due à la rareté de ce produit à partir du milieu de provenance, pendant que les agriculteurs sont concentrés actuellement à la culture d’autres produits agricoles pour la saison B,  qui coïncide à d’énormes pluies, qui s’abattent à travers la province du Kongo Central, ne permettant pas aux agriculteurs de mieux séché leurs cossettes des maniocs ».

« A cela, s’ajoute aussi la hausse du prix de transport appliqué par les exploitants de ces tronçons routiers, partant des centres de production jusqu’aux lieux de vente, où la population s’approvisionne ».