Le retrait de la Force de l’EAC: Adolphe Muzito salue et évoque que La Défense nationale demeure l’ultime solution

Lors d’une interview accordée à la presse locale de Tshikapa où il séjourne depuis ce 3 décembre, dans le cadre de sa campagne électorale,
 
L’ancien premier ministre de la République démocratique du Congo, Adolphe Muzito a réagi aux questions de journalistes concernant le départ de force de l’EAC du territoire national congolais, le candidat numéro 24 à la présidentielle prochaine espère que le choix du gouvernement congolais portera ses fruits.
 
Par ailleurs, il insiste sur la nécessité de construire et financer La Défense nationale qui, selon lui, reste l’ultime solution pour la RDC.


« La défense et la sécurité de notre pays ne devrait pas dépendre des forces extérieures. Il est vrai que nous nous battons pour mobiliser les ressources nécessaires pour nos forces de sécurité afin de bien remplir leur mission, nous avons besoin d’un soutien.
Malheureusement, l’appui de l’EAC a montré ses limites. Donc, il fallait changer. Je soutiens l’idée du gouvernement qui a impliqué cette la SADC. C’est une bonne chose qu’on va expérimenter. La solution ultime c’est vraiment La Défense nationale qu’il faut construire et financer avec un partenariat bilatéral, avec des pays amis comme la France, les États Unis », a-t-il dit
 
Il sied de noter que la Force de l’EAC ont commencé à plié le dimanche dernier, sur décision du gouvernement congolais.