Nord-Kivu: L’armée Rwandaise cherche à prendre le contrôle des positions des FARDC à Kabumba

Le colonel Guillaume Ndjike Kaiko, porte-parole du gouverneur militaire du nord-Kivu a accusé, mardi 31 octobre, l’armée rwandaise, sous le label du M23, de tenter de d’occuper les positions initiales des FARDC à Kibumba, au versant du volcan Nyiragongo
 
Joint par nos confrères de ActuRDC, le colonel Guillaume Ndjike Kaiko a assuré que l’armée a le devoir de protéger ses positions initiales, les civiles et l’intégrité nationale :
 
« Nous vous rassurons et profitons pour rassurer la population qu’il n’est nullement question pour les FARDC de laisser Rwandaise opérant sous le label du M23, de tenter ou de continuer à tenter d’occuper quelques-unes de positions initiales des FARDC, comme c’est actuellement à Kibumba, au versant de Nyiragongo »
 
Il indique également que l’armée régulière de la rdc continue d’observer le cessez-le-feu sur instruction des chefs d’états de la sous-région, mais elle a le devoir de protéger la population congolaise et l’intégrité du territoire national.
 
Il sied de rappeler que les affrontements ont repris entre les FARDC, le groupes armés locaux, contre le M23 et ses alliés rwandais, dans la partie Ouest de Kibumba et Buhumba.
 
Rédaction
+243 822555417