RDC: Candidat gouverneur à Kinshasa, Yusuf Mulla Ramazani place les députés provinciaux face à leur conscience

Kinshasa

Yusuf Mulla Ramazani, candidat à l’élection des gouverneurs dans la ville province de Kinshasa était face aux professionnels des médias ce vendredi 19 avril 2024. Venu présenter sa vison pour la gestion de la capitale, cet ancien président de l’Association Sportive Vclub a appelé son électorat (les députés provinciaux) à prendre conscience des maux qui rongent la capitale et de voter utile pour l’intérêt de leurs électeurs.

Avec un projet de société solide de 10 axes pour sortir la capitale congolaise de l’abîme, cet aspirant au gouvernorat de Kinshasa a reconnu le grand dilemme qui guette les grands électeurs: celui de suivre le mot d’ordre des partis politiques ou voter pour un profile à même de répondre aux désidératas de la population.

10 axes socio-économiques et politico-administratifs que les députés provinciaux devriez adopter

Pour Yusuf Mulla Ramazani, les grands électeurs ont intérêt à voter les idées, plutôt que les obédiences politiques. Il éclate son plan d’action en deux aspects: socio-économiques et politico-administratifs.

Les axes socio-économiques

Pour sortir Kinshasa de l’abîme, il faudra ipso facto considérer les axes suivants:

  1. La salubrité: l’assainissement de la ville de Kinshasa;
  2. L’urbanisation : la stricte observance des normes dans l’octroi des autorisations de bâtir;
  3. Les transports en commun et la circulation routière : l’éradication de l’anarchie dans la conduite et l’imposition du respect du code de la route;
  4. Le civisme, le patriotisme et la formation: la formation aux métiers pour éradiquer le chômage et le banditisme urbain;
  5. La création d’une classe moyenne : encourager les jeunes à l’entrepreneuriat et réserver certaines activités seulement aux congolais;

Les axes politico-administratrifs

  1. La maximisation fiscale : la mobilisation et la gestion des recettes;
  2. Le Control et la gestion saine des ressources: audits et contrôle permanents des fonds de la province;
  3. La numérisation de l’administration : une gestion informatisée à travers un data center dans chaque secteur;
  4. La rédynamisation de Corps des pompiers et de la police de proximité: la création de la police de proximité et des corps de pompiers dans les 24 communes de Kinshasa;
  5. L’éradication des nuisances sonores: zéro bar dans les quartiers résidentiels et gestion des sons dans des églises et bars.

Considérant ces dix axes nettement établis pour résoudre les problèmes sa kinois, il y a donc lieu de prendre au sérieux la candidature de Yusuf Mulla Ramazani dont l’appel à la conscience lancé aux députés provinciaux trouve ici tout on sens. Le jour des votes, le 29 avril 2024, ces grands électeurs devront donc s’en souvenir.

https://www.facebook.com/profile.php?id=61552341871359