RDC/INSÉCURITÉ : Il y a dix ans déjà, jour pour jour que mourait Le colonel Mamadou Ndala

Le colonel Mamadou Ndala était assassiné le 02 janvier 2014 Près de la ville de Beni alors que lui et ses hommes se rendaient à Erengeti pour une opération offensive contre les groupes armés dans une embuscade tendue, victime d’un tir d’une roquette RPG-7 à l’avant de son 4×4, lui et se 3 gardes du corps sont tués sur le champ.

Il sera, plus tard élevé par L’ex président de la république Joseph Kabila kabange, à titre posthume au grade de Général de brigade.

Il était également commandant du 42è bataillon des commandos des Unités de Réaction Rapide à Uvira, dans les collines d’Uvira, c’est aussi lui qui avait traqué les M23 et l’un de leur leader en l’occurrence le colonel Byamungu en 2012.

Pour rappel, Mamadou Mustafa Ndala est né le 8 décembre 1978, et était musulman pratiquant jusqu’à sa mort.

Il était enrôlé et recruté dans l’armée du fée Mzee Laurent Désiré Kabila avec l’AFDL en 1997, puis vers les années 1999 il servira dans Lest rangs de Jen Pierre Bemba.