RDC: «La communauté internationale pousse les gouvernements congolais et rwandais à initier des discussions»

Dans l’est de la République démocratique du Congo, l’armée congolaise et les rebelles du M23 s’affrontent depuis hier mardi à Saké, à 25 km à l’ouest de Goma, la capitale du Nord-Kivu. Pourquoi cette escalade militaire ? Et pourquoi des manifestations anti-occidentales ont-elles éclaté la semaine dernière à Kinshasa ? Entretien avec Pierre Boisselet, responsable des recherches sur la violence à l’Institut congolais Ebuteli.

source rfi