RDC: Le Kenya se dissocie de la plateforme politico-militaire d’Alliance Fleuve Congo

Dans un communiqué officiel, le gouvernement kényan s’est désolidarisé de la création à Nairobi de la plateforme politico-militaire dénommée « Alliance Fleuve Congo » orchestrée par l’ancien président de la CENI Corneille Nangaa et des éléments du M23.

« Le Kenya se dissocie fermement de toute déclaration ou activité susceptible de porter atteinte à la paix et à la sécurité des pays amis », indique le communiqué.

Il est également précisé que le pays « n’est pas impliqué dans les affaires intérieures de la RDC » et qu’il « s’engage à continuer à soutenir la paix, la sécurité et la consolidation démocratique » en RDC.

Cette mise au point claire du Kenya vise à couper court à toute accusation de soutien à ce mouvement dénoncé comme hostile par Kinshasa. Elle réaffirme l’engagement du pays à œuvrer au rétablissement de la stabilité dans la région des Grands Lacs.