Salon du livre du Kongo-Central : trois jours de réveil littéraire et culturel à Matadi

Comme dans plusieurs provinces de la RDC, le secteur culturel n’est pas le plus développé dans la province du Kongo-Central. Très peu d’initiatives existent, ce qui n’est pas du goût des organisateurs de l’événement littéraire dénommé Salon du livre du Kongo-Central (Salik). Étant nés et ayant grandi dans cette province de l’ouest de la RDC, les initiateurs de cette activité veulent changer ce narratif.

Une première édition a eu lieu en 2021 à Mbanza-Ngungu et l’édition numéro deux se tiendra du 26 au 28 octobre prochain dans la ville de Matadi. L’idée est d’aller au plus proche des lecteurs, passionnés, écrivains, curieux et le grand public de l’ancienne province du Bas-Congo pour inséminer la graine littéraire dans leur quotidien et plus largement, le plaisir de la culture. Plus tranchant, le Président du Salik affirme que “il n’y a rien dans la province, pas de mouvement en termes d’activités culturelles”.

D’où la légitimité de cette activité qui se veut un lieu de partage, d’échange, de réseautage, de discussion sur la vie sociopolitique du pays. Ce qui explique le thème de cette deuxième édition “La littérature, vecteur de paix et de cohésion nationale”. Au programme des activités, des conférences, ateliers, formations et des multiples animations ainsi que des thématiques socio-politiques pour inviter la jeunesse à se réapproprier le patrimoine littéraire congolais et en faire un levier pour le ressourcement et la créativité.

Une matinée d’échange a été organisée, ce lundi 16 octobre, au Centre de Lecture et d’Animation Culturelle de Matadi avec la presse mais également tous ceux qui voulaient en savoir plus sur cette initiative. Le Président du Salik, Allegria Mpengani ; un auteur invité, Christian Gombo ; et Ben Kamanda, représentant du festival Buku, partenaire du Salik ont dévoilé ce qui est prévu d’être fait dans près d’une semaine, chacun en ce qui le concerne.

En plus du thème principal, un accent particulier sera mis sur le sous-thème “Prenons possession de notre héritage littéraire” qui sera exploré avec tous ses enjeux culturels, politiques et sociaux. Plusieurs acteurs littéraires et culturels de haute augure seront de la partie  à ce grand salon du livre du Kongo central, pour faire plonger les participants dans l’univers fascinant de la littérature, avec un accent particulier sur la littérature congolaise.

Le salon du livre du Kongo central est né de l’envie de pouvoir faire rayonner la culture, partant de la littérature. Le Salik a pour but de décentraliser la culture, de donner un cadre d’encadrement des jeunes, d’être le pont d’échanges et de réseautage entre acteurs culturels de différents coins du pays et ceux du monde.

La première édition du Salik a eu lieu en avril 2021, à Mbanza-Ngungu. Les auteurs tels que : Ange Kasongo, Christian Gombo, Pat le Gourou et Edimon Lumbidi, tous venus de Kinshasa, ont partagé leurs expériences; en plus des auteurs locaux qui étaient également au programme. Des artistes tels que Fred Kabeya, Lyricomane Ngobani, Jo Mabanga, etc. étaient de la partie pour agrémenter les activités autour des livres.