Rdc-Santé :Plan national multirisque des urgences de santé publique élaboré à Matadi

Un plan national multirisque des urgences de santé publique a été élaboré par plusieurs experts des ministères impliqués dans la gestion de ces urgences lors d’un atelier clôturé ce lundi 23 octobre à Matadi au Kongo Central en République Démocratique du Congo.

 Le travail s’est effectué en groupe avec les parties prenantes des autres secteurs, notamment la communication, le plan, la pêche et l’élevage, la société civile, l’environnement, autour de différentes thématiques comme le contexte et la justification, l’analyse situationnelle et l’analyse des risques prioritaires .

L’atelier d’élaboration du plan national multirisque des urgences de santé publique était organisé par l’institut national de la santé publique du 17 au 23 octobre à Matadi.
Conçu pour la période allant de 2024 à 2028, ce plan sera soumis au gouvernement congolais avant la fin de l’année en cours pour être adopté et mis en exergue.

« Nous avons passé en revue tous les documents comme par exemple le draft 0, qui avait pour but en amont de lister les risques, les menaces, les dangers prioritaires en RDC, notamment les inondations, la pollution de l’environnement, les incendies, y compris les différentes maladies comme la rougeole, la COVID 19, le choléra », a expliqué le Dr Papy Musasi, expert technique à l’Institut national de santé publique, lors de la clôture de cet atelier.
« Ce plan renforce la préparation et offre des capacités de réponse efficace face au risque des urgences sanitaires tout en les prévenant et en les détectant à temps », a-t-il conclu

Pour le chef de bureau au ministère du Plan, James Nkoy, l’élaboration du plan national multirisque multisectoriel est motivée par plusieurs raisons, entre autres le faible leadership, la faible capacité de suivi et de coordination de la gestion des risques d’épidémies, de pandémies et d’autres catastrophes humanitaires.

Mwepu Masuka Ornella