Rdc – SETH KIKUNI VEUT LA TÊTE DE FÉLIX TSHISEKEDI

Après la requête introduite par Junior TSHIVUADI à la cour constitutionnelle en vu d’obtenir l’invalidation de la candidature de Moïse Katumbi à l’élection présidentielle de décembre 2023 pour « défaut de nationalité congolaise », Seth KIKUNI emboîte le pas.

Le candidat président Seth KIKUNI a introduit une requête à la cour constitutionnelle ce lundi 23 octobre, demandant l’invalidation de la candidature de Félix TSHISEKEDI actuel chef de l’état.

Celui-ci reproche à TSHISEKEDI un « défaut de qualité et de froide à la loi. »
« Défaut de qualité, car à l’élection présidentielle de 2018, il avait postulé et proclamé par arrêt de la C.C (inattaquable) sous l’identité de Tshisekedi Tshilombo FELIX, mais à la prochaine élection présidentielle du 20 décembre 2023, il a déposé sa candidature sous une autre identité, à savoir Tshisekedi Tshilombo FELIX ANTOINE, en violation du principe de l’immuabilité du nom consacré en droit congolais. » peut-on lire dans sa correspondance.

Selon l’auteur de ladite requête, toutes les ordonnances signées par Félix TSHISEKEDI étaient porteuses d’une marque de fraude.
« D’ailleurs, c’est à tort qu’il a, 5 ans durant, signé des ordonnances présidentielles sous une identité pirate. Le juriste parlerait de l’usurpation d’une identité d’autrui. La fraude corrompant tout, il appartiendra à la Cour de dire le droit, car tous sont égaux devant la Loi. » a fait remarqué Monsieur KIKUNI.

Il sied de noter qu’une autre correspondance allant dans le même sens serait introduite à la haute cour pour demander l’invalidation de la candidature de MATATA MPONYO qui d’ailleurs est poursuivi par la justice congolaise pour détournement des fonds publics.

Jered Mayala