Tempête Ciaran: plusieurs départements du nord-ouest en alerte maximale

Un gros quart nord-ouest de la France s’apprête à affronter à partir de mercredi soir, avec trois départements en vigilance rouge, la « très forte tempête automnale » Ciaran, qui touchera également le Royaume-Uni.

Les rafales, associées à de fortes pluies, pourraient atteindre 170 km/h sur les caps les plus exposés en Bretagne et dans le Cotentin.

Dès mercredi minuit et jusqu’à jeudi 10h, le Finistère, les Côtes-d’Armor et la Manche seront placés en vigilance rouge vent, soit le niveau maximal d’alerte, a annoncé Météo-France.

Les deux premiers sont également placés en vigilance orange pour « pluie-inondation » et « vagues-submersion ». La Manche passe en orange pour « vagues-submersion ».

Dix-sept départements au total seront placés en vigilance orange pour vagues-submersion, vent ou pluie-inondation, ajoute Météo-France.

Ces départements sont situés dans une zone allant de la Gironde jusqu’aux Hauts de France (Nord, Pas-de-Calais, Somme, Oise), en passant par la Bretagne et la Normandie.

Outre les vents, Météo-France, dans son dernier bulletin mercredi à 10H00, s’inquiète d’un « épisode pluvieux donnant d’importantes quantités de précipitations en peu de temps sur des sols déjà saturés », avec notamment de possibles chutes d’arbres.

L’agence météorologique prévient également que la tempête va susciter un « phénomène vagues-submersions remarquable (…) Le déferlement de grosses et puissantes vagues, associé à des niveaux marins relativement élevés, nécessite une vigilance toute particulière ».

Ces vagues-submersions, qui pourraient atteindre 8 à 10 m selon les secteurs, a rappelé la Préfecture maritime, s’avèrent particulièrement dévastatrices sur le littoral où des promeneurs imprudents sont régulièrement emportés.

Outre les recommandations de prudence des autorités, professionnels comme particuliers s’efforcent de protéger au mieux leurs biens et équipements.