USA : Un Attentat fait plus de 22 morts et plusieurs blessés

Les états unies d’Amérique ont connues une énième attaque meurtrière ce mercredi 25 octobre en début de soirée dans la ville de Lewiston, dans l’état de Maine.

Armé d’un fusil semi-automatique, le tueur s’est emparé d’un bowling et d’un bar-restaurant situé dans le Nord du pays, ouvrant délibérément le feu d’après les images retrouvées, tuant ainsi 22 personnes, et blessant 60 autres.

La raison qui justifie cet acte barbare n’est pas encore révélée car, d’après les autorités locales dont la police locale et fédérale, le FBI et autres enquêteurs, mais aussi plusieurs grands médias américains dont CNN, le suspect est toujours en fuite et constitue donc un danger permanent pour les habitants, toutes les forces de sécurité ont été alertées, a indiqué Robert McCarthy, un élu de Lewiston sur CNN afin de mettre ce dernier hors d’état de nuire, cela étant dit capturer si possible, et neutraliser si nécessaire ce suspect qui du reste est toujours en fuite.

Qu’en Est-il de la Question d’Usage et de Possession d’armes à Feu aux Usa ?

Cette question d’usage ou/et d’acquisition d’armes à feu fait de plus en plus débat au pays de l’oncle Sam, divisant ainsi les avis dont certains sont pour et d’autres contre ( conservateurs et progressistes).

Détenir une arme à feu aux États-Unis est pour des milliers de citoyens américains un droit fondamental garanti par la constitution, sur ce Il y a donc plus d’armes à feu individuelles qu’il y en a d’habitants.

D’après certaines recherches menées par les médias américains et certaines ONG, un adulte sur trois possède au moins une arme à feu, et près d’un adulte sur deux vit dans une maison où se trouve un flingue.

Selon l’association G.V.A,(Gun Violence Archive), au cours de l’année 2023 plus de quinze milles personnes sont mortes dans des violences par armes à feu, Ce qui fait nul doute que le taux de mortalité par arme à feu soit très élevé malgré la mobilisation de plus d’un million de manifestants qui n’avait aucun impact sur le Congrès des États-Unis, n’ayant pas adopté ladite loi.

Selon certaines sources indiscrètes, plusieurs élus américains sont corrompus par le premier lobby américain des armes,  l’incontournable National Rifle Association (NRA).

À en croire nos confrères de France 24, cet assaillant est un ancien militaire américain, et souffrirait des troubles mentales, une loi votée longtemps aux États-Unis est impopulaire, celle qui oblige des contrôles d’antécédents judiciaires et psychiatriques avant l’achat d’une arme par un citoyen américain.

Diasilua Covilho Meshack