Wall Street attendue en baisse avant la Fed, l’Europe en ordre dispersé


Wall Street est attendue en baisse mercredi et les Bourses européennes évoluent en ordre dispersé à mi-séance dans une journée calme en raison du férié de la Toussaint et dans l’attente de la décision de politique monétaire de la Réserve fédérale (Fed) plus tard dans la soirée.

Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street en baisse de 0,36% pour le Dow Jones, de 0,42% pour le Standard & Poor’s-500 et de 0,45% pour le Nasdaq

À Paris, le CAC 40 perd 0,15% à 6.875,28 vers 11h53 GMT. À Francfort, le Dax est stable et à Londres, le FTSE recule de 0,11%.

L’indice paneuropéen FTSEurofirst 300 prend 0,09%, l’EuroStoxx 50 de la zone euro perd 0,09% et le Stoxx 600 grappille 0,07%.

La séance est marquée par l’attentisme avant les annonces de la Fed, qui devrait laisser ses taux d’intérêt inchangés mercredi, et alors que le jour férié dans une grande partie de l’Europe a atténué la salve de résultats d’entreprises que les investisseurs doivent digérer cette semaine.

La légère hausse des rendements obligataires en zone euro a toutefois limité les gains initiaux des marchés européens.

Les investisseurs surveilleront également mercredi la publication à 13h15 GMT de l’enquête ADP sur l’emploi aux Etats-Unis et l’indice ISM manufacturier à 15h00 GMT.

Ce dernier sera suivi avec attention alors que les indices PMI similaires en Europe ont récemment montré une détérioration de l’activité, et des données publiées mardi ont indiqué que l’économie de la zone euro a commencé à se contracter sous l’impact des hausses de taux de la Banque centrale européenne (BCE).

Au Royaume-Uni, l’activité du secteur privé a enregistré une baisse inattendue en octobre, a montré mercredi l’enquête mensuelle de S&P Global/CIPCIPS.

LES VALEURS À SUIVRE À WALL STREET

Les contrats à terme sur indices donnent une ouverture en baisse pour la Bourse de New York, l’attentisme dominant avant la décision sur les taux de Fed.

VALEURS EN EUROPE

Le secteur du détail progresse de 0,85% aidé par la hausse de 3,3% du britannique Next, qui a relevé ses perspectives de bénéfices pour 2023 pour la quatrième fois en six mois.

Barry Callebaut est également en hausse et avance de 6,4% après avoir publié des résultats annuels conformes aux attentes et une mise à jour des objectifs à moyen et long terme.

Le Danois Orsted recule en revanche de 17% après avoir fait état d’une perte plus importante que prévu au troisième trimestre.

A Londres, Asos plonge pour sa part de 11% après avoir prévenu d’un recul entre 5% et 15% de ses ventes pour son exercice fiscal 2023-2024.

A Paris, Valeo gagne 2,73% après le relèvement de la recommandation de Goldman Sachs à « neutre » contre « vendre ».

TAUX

Les rendements obligataires sont stables mercredi avant l’issue de la réunion de politique générale de la Fed et la publication de données économiques américaines.

Le rendement du dix ans allemand évolue à 2,82% et celui du taux à deux ans à 3,07%.

Aux Etats-Unis, le rendement du Treasury à dix ans ressort à 4,90% et le taux à deux ans à 5,06%.

CHANGES

Le calme domine également sur les devises avant les annonces dans la soirée de la Fed.

Le dollar avance de 0,22% face à un panier de devises de référence, l’euro EUR= reculant de 0,32% à 1,0542 dollar.

PÉTROLE

Le pétrole est en hausse mercredi dans l’attente de la décision de la Fed et alors que les inquiétudes concernant l’impact du conflit au Moyen-Orient sur l’offre perdurent.

Le Brent progresse ainsi de 1,8% à 86,6 dollars le baril, le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) augmentant de 1,97% à 82,62 dollars

VALEURS ASSOCIÉES

ORSTEDTradegate-16.08%
VALEOEuronext Paris+2.77%
ASOSLSE-10.48%
NEXTLSE+3.43%
BARRY CALLEBAUTSwiss EBS Stocks+6.11%
ORSTEDLSE Intl-16.47%
ORSTEDOTCBB+1.03%
PÉTROLE BRENTIce Europ-0.66%
PÉTROLE WTIIce Europ+1.70%